La poursuite de notre séjour se fait par un arrêt à BATHURST ;

en voici la raison : il y a quelques années , nous avions visité

les villes de BALLARAT & BENDIGO , et il nous manquait

l'origine de cette histoire . . .

                  La voici , donc . . . 

La Ruée vers l ' O R . . .

L' OR fut un élément primordial dans la transformation de

l' Australie , qui passa comme par enchantement du

statut de terre de bagne en mal de civilisation à celui

d'une colonie les plus prospères de l' Empire britannique …

Tout commença en mai 1851 , quand un prospecteur

nommé Edward Hardgraves se vanta d'avoir trouvé de

l'or à OPHIR , près de BATHURST , à l'ouest de Sydney.

La nouvelle se répandit comme une traînée de poudre

et , avec elle , la fièvre de l'or . Des milliers d'aventuriers

venus chercher fortune en Australie lâchèrent tout pour

courir tenter leur chance du côté de Bathurst . La ruée

vers l'or de la Nouvelle-Galles du Sud alarma les commer-

çants et employeurs de Melbourne , subitement privés

de clients comme main-d'oeuvre , et jaloux de la prospé-

rité subite de la colonie rivale . Ils réagirent en offrant une

forte récompense à quiconque trouverait de l'or dans le

Victoria . Ils n'eurent pas à attendre trop longtemps , et

le succès dépassa leurs espérances .

  . Mt_Bl_301_rec_700

À Clunes , et surtout à Ballarat , l'or semblait jaillir de

terre . Avant la fin de l'année , les sites de Castlemaine

et de Bendigo avaient révélé leurs immenses trésors , et

20.000 prospecteurs fouillaient avidement les collines

alentour . Alléchés par la multiplication des sites aurifè-

res en Australie , Chinois , Anglais , Irlandais et Améri-

cains se mirent bientôt à y débarquer au rythme de

90.000 par an . . .

       La suite en page 46 du Guide de Voyage – Natio-

nal Geographic – sur l' AUSTRALIE .

.