SaSSafraS  & ...

          « Diable de Tasmanie »

.

feuilles_de_sassafras_600_2

. diable_tasmanie_enc_2_600

Le Capitaine COOK découvre

la Nouvelle Calédonie

en 1774

En 1776 , Il visite la côte méridionale de

la Tasmanie

, l’île

qui se trouve au sud-est de l’île-continent qu’est l’Australie

Il remarqua , lors de son passage , des forêts primaires

d’Eucalyptus et de Pins les plus hauts et les plus âgés

– plus de

90 mètres

et plusieurs centaines d’années !

Nous avons traversé une telle forêt en 1998 ; il y est noté ,

que certains arbres que l’on voit , étaient déjà adultes

lorsque Cook est passé par là !

Nous y avons aussi vu des « SaSSafraS » , arbres dont le

nom fait rêver … surtout lorsque l’on évoque , par exem-

ple , « du vent dans les branches de Sassafras » , une

pièce d’Obaldia …

Mais ce sont surtout les feuilles qui m’ont intéressé

[ photos de différentes feuilles , du Net]

Et pour clore ce « moment de vie » , vrai souvenir ,

je mentionne que nous avons aussi vu des « DIABLES de

Tasmanie » :

.

Un article du Net déclare : « L’animal le plus connu de Tasmanie est

sans aucun doute le diable de Tasmanie, carnivore qui pèse jusqu'à

1

0 kg

et peut mesurer

80 cm

de long sans la queue, aux allures d'ourson.
Son cri féroce, son mauvais caractère, l'odeur qu'il dégage quand il est

stressé, combinés avec son efficacité de charognard lui ont valu son

surnom de « diable ». Il a fait l'objet d'un célèbre dessin animé : Taz,

le diable de Tasmanie.
La moitié de la population de ce petit carnivore a déjà disparu, victime

d'une forme de cancer. »

Les diables que nous avons observés étaient tous couverts

de blessures et ils passaient leur temps à se quereller …

.Ils sont pourtant très attirants ...

.